Développer ses compétences grâce à ses collègues et son réseau

 

Sans remplacer les formations prodiguées par des formateurs professionnels, l’apprentissage par les pairs comporte de nombreux avantages. De plus, il est facile à mettre en place. Quelques explications sur ce type d’échanges à développer dans les structures.

Et si on apprenait entre nous ? L’apprentissage par les pairs

Ce type d’apprentissage permet de développer ses compétences en se formant grâce à ses collègues ou son réseau. A la fois participatif et collaboratif, l’apprentissage entre pairs comporte de nombreux avantages.

Equipe soudéeEntre pairs on se comprend. L’apprenant se sent plus concernés car le « formateur » est, par exemple, son collègue qui saura identifier parfaitement ses contraintes de travail. Les explications fournies sont ainsi complètement adaptées au quotidien de l’apprenant.

On se sent moins seul. Travailler et apprendre ensemble permet de rompre une situation d’isolement. Le collaborateur dispose d’une écoute active et se sent moins démunis face à de nouveaux projets ou de nouvelles demandes. Il permet de dialoguer avec ses collègues et renforce ainsi la communication interne.

On apprend « sur le tas ». Se former avec des collègues permet d’acquérir des compétences qui ne sont pas directement liées à notre formation initiale. Par exemple, un(e) assistan(e) de direction peut être formé(e) à la gestion de site web. Sans devenir un(e) expert(e) en développement web, elle participera ainsi à la communication digitale de l’entreprise et pourra utiliser cette nouvelle compétence dans ses projets personnels.

On (se) découvre. Lors de ces échanges, il est possible de découvrir qu’un collègue utilise des idées ou des process qui parviennent à un résultat sans que ses pairs n’y aient jamais pensé. On peut également se découvrir personnellement des aptitudes ou des savoir-être que l’on n’avait pas exploité jusqu’alors.

On échange. Ces types d’échanges peuvent également être utilisés pour dialoguer sur la stratégie de l’organisation et sa trajectoire. Par exemple, si la structure à prévue d’ouvrir un nouveau pôle d’expertise ou d’aller sur de nouveaux marchés, un temps de découverte entre pairs est bénéfique. Il permet d’associer les collaborateurs au changement, en leur faisant découvrir ces nouvelles compétences / missions. Autant d’interrogations, d’incompréhensions et de conflits d’évités. Pour aller plus loin: voir l’article « Comment éviter la communication négative au travail« 

 

Comment mettre en place ce type d’apprentissage ?

Ce type d’apprentissage est mise en place de différentes manières :

En interne : Il suffit pour cela d’aménager des temps dédiés. Ceux-ci devront être prévus à l’avance, de manière à ce que cela n’empiète pas sur le bon fonctionnement de la structure. Enfin, il est possible de faire appel à un coach ou un formateur externe qui aura alors un rôle de facilitateur. Quelques exemples :

  • Organiser une initiation à l’utilisation d’un logiciel dans la salle de réunion.
  • Emmener un ou deux collègues sur le terrain lors de relevés ou d’inventaires.
  • Prévoir un temps d’échange autour d’une thématique précise à la cafétéria…

En externe : De nombreuses fédérations professionnelles prévoient des temps d’échanges ou des groupes de travail pour la mise en relation de leurs membres. Il est tout à fait possible d’imaginer un « système d’échange » où chacun propose des initiations ou des formations aux autres membres.

Personnellement : Outre les différentes formations, MOOC ou webinar, une autre façon de développer ses compétences est de faire du bénévolat. Celui-ci permet aux associations de bénéficier des compétences des bénévoles, mais ceux-ci peuvent acquérir des savoir-faire et des savoir-être précieux, au contact des autres.

 

Développer ses compétences grâce à ses collègues et son réseau est enrichissant. Outre le fait d’acquérir des savoirs-faire, l’apprentissage par les pairs développe les relations humaines et la communication. C’est ainsi que j’ai évolué au fil de ces dernières années et j’en remercie beaucoup toutes les personnes que j’ai ainsi pu croiser. Je conseille donc vivement ce type d’apprentissage. N’hésitez pas à me poser vos questions à ce sujet.

 

A venir dans les prochains articles : des astuces pour optimiser votre organisation grâce à la « To-do-list »et des retours d’expériences sur l’animation interne de la RSE. Pour ne rien rater, inscrivez-vous la lettre d’information.

Vous avez des questions ou vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-moi

 

Crédit photo de cet article: Photo de Rawpixel.com via Unsplash

Après 10 années d’expérience dans la coordination de projets environnementaux, je vous propose de vous accompagner pour faire pousser vos idées. Organisation interne, gestion de projet, stratégie éditoriale, rédaction de contenus…