S’inspirer de la Vie pour entreprendre autrement

A l’occasion de la journée « Vivre et travailler ensemble », organisée par Cadres en Mission Bretagne, j’ai pu assister à une conférence sur les peuples premiers. Celle-ci a fait écho à de nombreuses valeurs que je porte au quotidien : adaptation, inspiration, humilité, communication positive… Des peuples Indigènes, ou sociétés-Racines, vivant en harmonie avec leur environnement, voilà une belle source d’inspiration pour initier la conduite du changement au sein des entreprises.

 

La Vie, une inépuisable source d’inspiration

Depuis plusieurs années, je suis persuadée que la nature et ses habitants (humains et non-humains) ont beaucoup à nous apprendre. Il est donc important de les observer pour les comprendre, nous en inspirer et innover.

On parle régulièrement de biomimétisme et de ces « inventions » issues de la nature. Mais, au-delà des innovations technologiques, la Vie est également un modèle pour nos modes de communication et d’organisation.

équipe, nature

 

Au contact des peuples premiers…

D’une nature solaire et optimiste, Karine Massonnie (terres indigènes) nous a alors embarqués dans son monde de découvertes et d’aventures. Coach (Nature Coaching), formatrice, conférencière et Ethno-reporter, Karine part régulièrement à la rencontre des peuples premiers pour s’imprégner de leurs cultures, mieux comprendre leur mode de vie, s’enrichir de leurs savoirs et de leur philosophie. Elle met ensuite cette expérience au service des organisations et des équipes, en accompagnant leur transformation.

L’observation, l’écoute, le ressenti et l’intuition sont ses outils de travail. La première approche est capitale et passe par une phase d’observation mutuelle et de silence. Ainsi, avec humilité et respect, Karine va petit à petit s’intégrer dans un groupe dont elle ne connait pas les codes.

Communiquer au-delà des mots et des différences, pour s’enrichir ensemble

La communication avec les peuples premiers est à 95% non verbale. Pourtant, Karine participe aux activités quotidiennes, apprend leur fonctionnement et leurs croyances. Si la langue peut paraitre être une barrière, le sourire et l’optimisme sont universels.

 

…pour accompagner l’évolution des entreprises

Chasseurs-cueilleurs Sans du désert de Kalahari, éleveurs de rennes Sâmes de Laponie, Amérindiens du Nord et du Sud, Aborigènes d’Australie, éleveurs des steppes de Mongolie… Nous avons beaucoup à apprendre de ces peuples et de la Nature.

  • Quête de sens. Les actions des peuples premiers et les interrelations créées par la nature répondent à un projet, un besoin. Alors, l’une des règles de vie est le bien-être de l’individu au service du collectif. Du simple « bon sens », parfois oublié dans la spirale quotidienne de l’entreprise.
  • Capacité d’adaptation. Soumis aux aléas climatiques et à des conditions de vie rustiques, les peuples indigènes ont développé une forte capacité de résilience. Prenons donc exemple sur cette capacité d’adaptation pour mieux rebondir et gérer nos projets.
  • Intelligence collective. Les individus d’une communauté partagent une même vision. Les prises de décisions sont collectives, au service du groupe. Comprendre la vision et la trajectoire de son entreprise est essentiel pour pouvoir contribuer pleinement à son développement. De plus, intégrer les collaborateurs au sein des réflexions sur la stratégie d’entreprise valorise les individus et apporte des points de vue complémentaires.
  • Gestion des émotions. Dépasser la peur de l’inconnu pour rester positive fait partie des défis de Karine lorsqu’elle part en voyage. Même sans partir à l’aventure, les changements au sein d’une entreprise peuvent être source de stress et d’opposition. Une bonne connaissance de soi, l’échange et la communication positive facilitent la mise en place de changement au sein des organisations.

Karine Massonie

Ainsi, prendre le temps d’observer et de s’inspirer du vivant est essentiel à nos activités. Pas besoin de partir tout de suite à dos d’âne à l’autre bout du monde, comme Karine. Pour commencer, une simple balade en forêt suffit à nous déconnecter du superflu. En effet, l’immersion en milieu naturel a une importance capitale sur notre équilibre psychique, mental, intellectuel et notre capacité à vivre ensemble. Alors, sortez de votre bureau et découvrez !

Pour en savoir plus sur Karine Massonnie : www.terresindigenes.org  (photo ci-contre Karine et communauté Khalka)

 

 

A venir dans les prochains articles : structurer l’organisation interne de votre TPE. Pour ne rien rater, inscrivez-vous la lettre d’information.

Vous avez des questions ou vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-moi

Crédit photo de cet article : Photo Pixabay et Karine Massonnie

Après 10 années d’expérience dans la coordination de projets environnementaux, je vous propose de vous accompagner pour faire pousser vos idées. Organisation interne, gestion de projet, stratégie éditoriale, rédaction de contenus…